Comment les biens sont classés

Toutes les entreprises sont composĂ©es d’un ensemble d’Ă©lĂ©ments comprenant des bâtiments, du matĂ©riel, de l’argent ou des machines. Tous ces Ă©lĂ©ments doivent ĂŞtre pris en compte lors de la tenue des comptes afin d’avoir une bonne image de la situation Ă©conomique de l’entreprise. Pour ce faire, les Ă©lĂ©ments sont sĂ©parĂ©s en actif, passif et valeur nette.

Cependant, pour ceux qui ne se sont pas consacrĂ©s Ă  ce sujet ou qui n’ont pas Ă©tudiĂ©, il est parfois difficile de tenir une comptabilitĂ© correcte parce qu’ils ne connaissent pas bien les concepts techniques. Sachant qu’il est vital et essentiel de maintenir une entreprise sur la bonne voie, nous expliquons dans exagon.com comment les actifs sont classĂ©s pour que vous n’ayez pas de doutes.

Quel est l’actif d’une entreprise ?

Les actifs d’une sociĂ©tĂ© sont tous les biens ou droits, contrĂ´lĂ©s ou dĂ©tenus par la sociĂ©tĂ©, avec lesquels elle peut exercer son activitĂ©. Il peut s’agir par exemple d’argent liquide, de brevets ou de voitures de sociĂ©tĂ©. Il existe un certain nombre d’exigences qui Ă©tablissent la les normes comptables internationales qui marquent les critères auxquels un Ă©lĂ©ment doit rĂ©pondre pour ĂŞtre considĂ©rĂ© comme actif :

  • Il doit ĂŞtre sociĂ©tĂ© dĂ©tenue parSi vous ĂŞtes un membre du public, vous n’avez pas besoin de le possĂ©der, mais vous devez le contrĂ´ler. Pour comprendre la diffĂ©rence entre contrĂ´le et propriĂ©tĂ©, on peut penser aux autoroutes, qui sont la propriĂ©tĂ© de l’État, mais qui sont gĂ©rĂ©es et exploitĂ©es par des sociĂ©tĂ©s privĂ©es. Bien qu’elles n’en soient pas propriĂ©taires, ces sociĂ©tĂ©s pourraient considĂ©rer l’exploitation des autoroutes comme un atout.
  • Vous devez faire des bĂ©nĂ©fices Ă  l’avenirL’acquisition d’un bien a pour but de rĂ©aliser un bĂ©nĂ©fice sur l’activitĂ© propre de la sociĂ©tĂ©.
  • Un critère essentiel pour considĂ©rer tout Ă©lĂ©ment comme un atout est qu’il doit ĂŞtre Ă©valuĂ© de manière fiableDans le cas contraire, tout calcul basĂ© sur sa valeur serait erronĂ© et invaliderait la comptabilisation de la valeur de l’entreprise.

Une fois que nous savons de quoi il s’agit, nous pouvons passer Ă  l’Ă©tape suivante et dĂ©couvrir comment les actifs d’une entreprise sont classĂ©s.

Comment les actifs sont-ils classés - Qu'est-ce qu'un actif d'une entreprise ?

Actifs circulants

La première chose Ă  savoir pour procĂ©der Ă  la classification des biens est qu’ils sont divisĂ©s en deux groupes, les actifs circulants et le actifs permanents. Les caractĂ©ristiques et les types d’actifs circulants sont examinĂ©s ci-dessous.

Les actifs circulants sont tous ceux les liquiditĂ©s de l’organisation ou qu’ils le seront dans un dĂ©lai d’un an. Autrement dit, tous les articles qui sont dĂ©jĂ  en vigueur ou qui seront vendus et qui seront en vigueur dans les les 12 prochains mois. Au sein de cette division, il existe plusieurs sous-groupes :

Disponible ou en espèces

Il s’agit de tout l’argent dont dispose l’entreprise, soit en espèces sur place ou en comptes bancaires. Bien que la plupart des fonds disponibles soient dĂ©posĂ©s dans des banques en raison de la plus grande sĂ©curitĂ© qu’elles offrent, il existe diffĂ©rents types d’entreprises, comme les magasins physiques, qui ont besoin de liquiditĂ©s pour vendre leurs produits.

Placements temporaires

Il s’agit de tous les investissements effectuĂ©s par l’entitĂ© dans le but d’obtenir un certain avantage dans un court laps de temps qui ne peut jamais dĂ©passer 12 mois. Souvent, ce type d’opĂ©ration est rĂ©alisĂ© dans le but de rentabiliser un excĂ©dent de liquiditĂ©s.

Inventaire

Dans le cas des sociĂ©tĂ©s commerciales, l’inventaire correspond Ă  l’ensemble les actifs que la sociĂ©tĂ© a l’intention de vendreDans les entreprises de production, il existe d’autres types de stocks, tels que les matières premières, les produits en transit ou les produits en production. Si vous souhaitez plus d’informations, consultez notre article sur la manière de faire l’inventaire d’un magasin.

DĂ©biteurs

Cette catĂ©gorie reprĂ©sente l’ensemble des l’argent que l’entreprise a prĂŞtĂ© ou dus Ă  des personnes ou des institutions extĂ©rieures Ă  l’entreprise et qu’elle s’attend donc Ă  rĂ©cupĂ©rer dans un court laps de temps. C’est tout l’argent dĂ» Ă  l’entreprise.

Paiements anticipés

Ils dĂ©signent tous les services pour lesquels l’entreprise a dĂ©jĂ  effectuĂ© une dĂ©pense mais qui n’a pas encore bĂ©nĂ©ficiĂ©. Un exemple pourrait ĂŞtre une assurance dont la prime a Ă©tĂ© payĂ©e mais dont les prestations n’ont pas Ă©tĂ© jouies.

Biens Ă  vendre

Il reprĂ©sente tous ceux les actifs que l’entreprise dĂ©cide de mettre en venteLa vente d’une machine, d’un bâtiment ou d’une automobile n’est pas obligatoire, mais il convient de noter que, pour ĂŞtre incluse dans ce groupe, la vente doit ĂŞtre hautement probable et avoir lieu dans un dĂ©lai infĂ©rieur Ă  12 mois.

Classification des actifs - Actifs circulants

Actifs non courants

Les actifs immobilisĂ©s ou non comprennent tous les actifs destinĂ©s Ă  servir durablement aux activitĂ©s de la sociĂ©tĂ©, c’est-Ă -dire pĂ©riode supĂ©rieure Ă  un an. Elles concernent des dĂ©cisions Ă  long terme prises avec la volontĂ© de se transformer en liquiditĂ©s.

Biens corporels non amortissables

Il s’agit de tous les biens physiques utilisĂ©s par l’entreprise, qui peuvent ĂŞtre touchĂ©s, mais avec leur utilisation ne pas perdre de valeur. L’exemple classique d’une marchandise non dĂ©prĂ©ciable est celui de la terre, qui ne perd jamais de sa valeur, quelle que soit la quantitĂ© utilisĂ©e.

Biens corporels amortissables

Ce sont Ă©galement des biens physiques, mais contrairement aux prĂ©cĂ©dents, ils perdent de la valeur Ă  l’usage. Ce groupe comprend le la plupart des biens matĂ©rielscomme les bâtiments, les voitures ou les machines.

Épuiser les biens matériels

Certaines entreprises utilisent les ressources naturelles dans leur activitĂ© Ă©conomique, qu’il s’agisse de forĂŞts pour le bois ou de pĂ©trole. Ces ressources naturelles qui appartiennent Ă  l’entreprise et qui sont exploitĂ©es en permanence sont des biens tangibles qui peuvent ĂŞtre Ă©puisĂ©s, Ă©tant donnĂ© que, de par leur nature mĂŞme, elles s’Ă©puisent.

Biens incorporels non remboursables

Les actifs incorporels sont tous les actifs qui n’ont pas de caractère physique, qui ne peut ĂŞtre touchĂ©. Parmi ceux-ci, il y a ceux qui ne sont pas amortissables, c’est-Ă -dire ne pas perdre de valeur au fil du temps. Un exemple de ces actifs incorporels est la valeur que peut avoir une marque, les ventes et le prestige qui sont associĂ©s au seul nom de, par exemple, Apple ou Coca-Cola, ou les connaissances spĂ©cifiques que l’entreprise possède sur sa spĂ©cialitĂ© ou son domaine d’activitĂ©.

Biens incorporels amortissables

Comme dans le cas prĂ©cĂ©dent, il s’agit de biens qui ne peuvent ĂŞtre touchĂ©s ou ressentis, Ă  la diffĂ©rence qu’ils perdent de la valeur avec le temps. Les exemples classiques de ce groupe sont les suivants les brevetsLe « droit d’utilisation » est un droit qui donne Ă  une entreprise le droit exclusif d’exploiter un produit, mais pendant une certaine pĂ©riode. Dans les articles suivants, nous vous proposons de plus amples informations sur la manière de breveter une idĂ©e et de breveter un produit.

Classification des actifs - Actifs non courants

Investissements permanents

Dans ce groupe, nous trouvons tous les actifs qui ont un caractère permanent et qui gĂ©nèrent un rendement Ă©conomique pour l’entreprise, cependant, contrairement aux autres classifications d’actifs, ces investissements ne font pas partie de l’activitĂ© principale de l’entreprise. Un exemple de cette catĂ©gorie d’actifs est constituĂ© par les actions appartenant Ă  une sociĂ©tĂ© qui fait partie d’un conglomĂ©rat Ă©conomique dont une autre sociĂ©tĂ© fait partie du mĂŞme conglomĂ©rat.

Classification des actifs - Investissements permanents

Autres actifs

Dans ce groupe, il y a des actifs qui sont gĂ©nĂ©ralement improductifs ou qu’ils se rĂ©tabliront dans un dĂ©lai très long. Il s’agit par exemple de prĂŞts aux employĂ©s ou aux partenaires, d’actifs qui ne sont pas utilisĂ©s pour la production ou d’Ă©conomies rĂ©servĂ©es Ă  un usage futur, perdant ainsi leur statut de liquiditĂ©.

Si vous souhaitez lire d’autres articles similaires Ă  Comment les biens sont classĂ©sNous vous recommandons d’entrer dans notre catĂ©gorie Économie et affaires.